Reviews

Naked Heat by Urban Decay: Oh my sweet darling

Yo ! Me voici de retour pour vous faire une revue de la petite dernière de chez Urban Decay en termes de palette de fards à paupière, j’ai nommé la sublime Naked Heat.

Vous avez sans doute déjà dû voir des dizaines de revues de cette palette, ainsi que des swatches à n’en plus finir montrant la beauté de cette palette. Et hop ! Une de plus s’ajoute à la collection. Sauf que dans cet article, en plus de vous exposer les raisons qui font que j’aime et que j’adore cette palette, je vais vous proposer 2 make ups (un de jour assez vitaminé et un de soirée un peu plus soutenu).

Aller, c’est parti pour la revue !

Comme vous pouvez le constater, la palette est essentiellement composée de teintes dites « chaudes », c’est-à-dire dans les tons d’orangé, brique et autres rouges, mais qui sont tout de même portables au quotidien. D’où son nom : Naked, qui veut dire « nu » et que l’on comprend ici au sens de neutre et donc facile à porter; et Heat, qui veut dire « chaleur » et qui renvoie aux sous tons chauds des fards.

D’ailleurs, on peut constater que la marque a décidé de jouer la carte de la chaleur et du thème du feu jusqu’au bout puisque le packaging (conditionnement) de la palette est lui aussi dans des teintes chaudes et vibrantes (cf photos ci-dessous), et que la palette est présentée dans un emballage sous forme de boîte d’allumettes. Ce sera peut être un détail pour certains, mais pour moi ça veut dire beaucoup, comme dirait France Gall (ou Michel Berger ça dépend du point de vue). La marque n’a pas fait les choses à moitié et je dois dire qu’en tant que passionnée de make up et collectionneuse, j’apprécie tout particulièrement avoir une pièce aussi travaillée, qui a vraiment été pensée jusque dans les moindres détails.

                                        Avec Flash                                           Sans Flash

Ah et, petit détail qui a toute son importance : la palette contient un miroir ainsi qu’un pinceau double embout que j’aime et que j’utilise quand je me maquille avec la palette. Le pinceau a un embout boule assez fluffy qui permet d’appliquer les fards dans le creux de la paupière et d’estomper à la fois; et un embout plat mais fluffy qui permet lui aussi d’estomper et de poser les fards en aplat sur la paupière.

Ah, autre petit détail qui a toute son importance : la palette est vendue en exclusivité chez Sephora au  prix (assez élevé il faut bien le reconnaître) de 49,95€.

                                                           IMG_1510

Abordons maintenant la qualité des fards.

Les Naked d’Urban Decay sont connues pour avoir des fards assez poudreux, autrement dit, des fards qui font des chutes sur le haut de joues lorsque l’on se maquille avec. Ceci dit, cela ne m’a jamais dérangée outre mesure. Je possède également la Naked 3, les fards sont poudreux mais pas au point de bousiller mon teint lorsque je fais des make ups avec. Donc pour moi, la caractéristique « poudreuse » des fards Urban Decay ne pose aucun problème et je dois dire que les fards de la Naked Heat sont de très bonne qualité et ne font pas de chutes. Les fards sont également pigmentés, assez faciles à estomper, en somme un régal à travailler. Petit bémol tout de même pour les mats de la palette qui sont un peu moins bien pigmentés que les irisés, même s’ils sont pigmentés quand même hein rien de bien méchant.

Passons maintenant aux swatches:

                                           Sans flash                                         Avec flash

(de gauche à droite)

Ounce, le fard le plus clair de la palette, entre le blanc cassé et le beige, mat en apparence mais qui est en fait légèrement satiné et qui capte très bien la lumière: parfait pour le coin interne et le dessous du sourcil.

Chaser, un beige légèrement maronné complètement mat : super pour unifier la paupière avant de réellement entamer le make up et très bien pour flouter et estomper les contours du make up une fois celui-ci terminé.

Sauced, un vieux rose chaud et mat qui fait parfaitement le job en creux de paupière pour apporter de la dimension au regard, sans pour autant être trop prononcé.

Low Blow, un marron mat ni trop clair ni trop foncé, qui comme le fard précédent est parfait en creux de paupière.

Lumbre, un beige rosé totalement irisé qui renvoie magnifiquement bien la lumière, idéal en aplat sur le bombé de la paupière mobile pour accrocher la lumière.

He Devil, un brique mat superbe qui permet de creuser la paupière et aussi d’intensifier le coin externe (mon petit chouchou des mats de cette palette).

Dirty Talk, un rose gold irisé ma-gni-fique, posé en aplat sur toute la paupière mobile il fait un malheur (comme dans la pub du Leerdammer #Les vrais savent).

Scorched, un rose métallisé limite pailleté à couper le souffle, pareil que pour le précédent, appliqué sur toute la paupière mobile, il brille de mille feux.

Cayenne (comme un modèle de chez Porsche), un marron mat qui tire vers le orange et qui peut jouer le même rôle que He Devil.

En fuego, un bordeaux mat génial dans le coin externe pour intensifier le regard.

Ashes, un prune mat magnifique qui est comme le fard précédent parfait dans le coin externe.

Ember, un marron glacé complètement irisé juste magnifaïque ma chérie comme dirait Cristina. Si on veut faire un smokey par exemple, il suffit de le poser en aplat sur toute la paupière mobile, et il apporte la touche d’éclat et de glamour idéale.

Pour le make up de jour, je vous propose quelque chose de simple et rapide à réaliser avec effet waouh garanti:

Avec Flash

A la lumière naturelle

Attention, avant de commencer un make up des yeux, je vous recommande fortement d’appliquer une base à paupière afin que les fards puissent tenir toute la journée sur vos paupières (la Shadow Insurance de Too Faced est pas mal quoique chère selon moi, 19€ pour 11g chez Sephora). Si vous n’avez pas de base ou que vous ne souhaitez pas en acheter, vous pouvez également utiliser votre anti-cernes, perso c’est ce que je fais et ça marche malgré mes paupières qui graissent vite.

Pour ce premier make up, j’ai d’abord appliqué Cayenne dans le creux de ma paupière en insistant sur le coin externe de mon œil. Pour cela j’ai utilisé l’embout boule du pinceau fourni dans la palette.

Puis, j’ai posé en aplat sur toute la paupière mobile le fard Dirty Talk avec l’embout plutôt plat du pinceau de la palette.

Pour le ras de cil inférieur, j’ai tout simplement repris le Cayenne que j’ai mis de manière assez précise avec un pinceau biseauté et que j’ai flouté ensuite avec un pinceau plus fluffy.

J’ai terminé par le point lumière dans le coin interne de l’œil avec Ounce munie d’un pinceau précision.

Si par malheur vous avez légèrement abusé avec le fard Cayenne et que vous vous retrouvez avec un contour de l’œil façon raton-laveur orange, pas de panique ! Vous pouvez prendre le fard Chaser et flouter les contours de votre maquillage à l’aide d’un pinceau fluffy, ça gommera l’aspect raton-laveur.

Je n’ai utilisé que 3 fards et le rendu est plutôt pas mal je trouve même si la photo ne lui rend pas justice malheureusement. Ce make up (comme tous les make ups réalisable avec cette palette d’ailleurs) fera particulièrement bien ressortir les iris verts et bleus, mais ne vous inquiétez pas les yeux marrons, vos iris seront également sublimés.

Pour le maquillage de soirée, je vous propose quelque chose d’un peu plus soutenu et donc un peu plus travaillé mais qui reste quand même assez simple à réaliser:

A la lumière naturelle

Pour ce second make up, J’ai commencé par appliquer le fard He Devil dans mon creux de paupière en insistant sur le coin externe. Une fois encore, j’ai utilisé l’embout boule du pinceau de la palette.

Ensuite, j’ai pris un pinceau creux de paupière pour appliquer En Fuego dans le coin externe de mon œil en formant un croissant de lune qui suit le creux de l’œil.

Puis, j’ai pris Scorched à l’aide de l’embout plat du pinceau de la palette que j’ai posé en aplat sur toute la paupière mobile.

Pour foncer encore davantage le creux et apporter de la dimension au regard, j’ai pris un pinceau creux de paupière encore plus précis pour mettre Ashes vraiment dans le coin externe en le floutant à peine.

Je m’attaque ensuite au ras de cil inférieur pour lequel je réalise le même dégradé que pour ma paupière supérieure, c’est-à-dire que j’applique d’abord En Fuego à l’aide d’un pinceau biseauté que j’estompe par la suite, puis je mets Ashes de manière très précise uniquement au ras de cil extérieur (le dernier tiers de mon œil). J’innove un peu en floutant le ras de cil avec Lumbre.

Pour finir, j’applique un mélange de Lumbre et Ounce au coin interne et je nettoie les contours du make up avec Chaser.

Voilà les filles c’est tout pour moi !

Si vous avez des questions ou des suggestions pour mes prochains articles, n’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires 😉

                                         spongebob goodbye see ya see you see you soon GIF

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s